Motor

Aller en bas

Motor

Message  Dotch le Ven 14 Juil - 18:47

Procès ayant opposé Mötorhead au Duché de Champagne (Domaine Royal)

Mötorhead était accusé de haute trahison.

Le jugement a été rendu
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de haute trahison.
En cette cause, Nous, Eylona, en qualité de juge de champagne, rendons le jugement suivant :

Vu l’article 1 Opus 4 du livre 2 du Codex Champenois :
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead a multiplié les appels à la révolte à l’intérieur de la Champagne.
Qu’il est avéré qu’il a tenté d’obtenir la levée des armes de la part des champenois contre le duché de Champagne
Qu’il est avéré qu’il a tenté d’obtenir des villes champenoises qu’elles réclament la scission dudit duché
Qu’en cette circonstance il a fait courir un grand risque de guerre civile à l’ensemble de la population champenoise.
Que sa responsabilité de maire au moment des faits est une circonstance aggravante des faits.
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation de trouble à l’ordre public

Vu les articles 5 et 6 Opus 2 du livre 2 du codex champenois
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead se serait livré à des actes d’insultes à l’égard notamment de plusieurs membres du Conseil Ducal.
Qu’il ressort des « insultes » citées en exemple qu’elles relèvent plus de la discussion assertive que de la véritable agression verbale
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead se serait livré à des actes de diffamation à l’encontre notamment du Duc Olaf et de plusieurs membres du conseil.
Qu’il ressort du dossier répressif que lesdites diffamations relèvent plus de la discussion assertive que de la véritable diffamation
Par conséquent, considérons que l’accusé ne peut être rendu coupable du chef d’insulte et diffamation.

Vu l’article 11 Opus 5 du livre 1 du codex champenois :
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead s’est permis d’usurper le titre de Seigneur.
Que ce titre est reconnu et son accès réglementé par la hérauderie royale
Que ladite hérauderie n’en reconnaît pas le droit au sieur Mötorhead
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation d’usurpation de titre

Vu l’article 8 Opus 2 du livre 2 du codex champenois :
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead s’est livré à des actes de vol au détriment du duché de Champagne
Qu’il a tenté de s’arroger des droits privés sur le lac de Sainte Ménehould et de réserver l’accès à une minorité par lui choisie.
Qu’il s’agit en l’occurrence d’une appropriation à des fins privée d’un bien public
Que les termes conclus dans l’accord signé par messire Alsbo le Grand, intendant de Champagne au moment des faits, n’ont pas été respectés, le sieur Mötorhead n’ayant pas respecté sa parole de ne plus appeler à la sécession du duché de Champagne, rendant ainsi ledit accord caduque
Qu’en l’espèce, il ne peut en invoquer les termes
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation de vol au détriment du duché de Champagne
Attendu qu’il ressort des témoignages et des preuves à nous présentées que le sieur Mötorhead s’est livré à la vente de produits à des prix bradés.
Qu’il ressort des témoignages et des preuves à nous présentées que ces produits venaient non pas des greniers privés du sieur Mötorhead mais bien de ceux de la mairie
Qu’il ressort également des pièces que le sieur Mötorhead à distribué une partie de ces denrées à ses partisans, tirant ainsi un bénéfice privé de biens publics
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation de vol au détriment de la ville de Sainte Ménehould

Vu l’article 3 Opus 4 du livre 2 du codex champenois
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead a édicté des arrêtés et des décrets s’opposant à des normes légales supérieures
Qu’il était maire au moment des faits
Que les compétences des maires se limitent à la promulgation d’arrêtés municipaux à force temporaire
Que lesdits arrêtés ne peuvent s’opposer à des normes supérieures
Que le sieur Mötorhead avait été averti par le sieur Guylian, juge au moment des faits
Qu’ainsi le sieur Mötorhead ne pouvait en ignorer le caractère illégal
Qu’il s’agit ici d’empiètement de compétence
Que le codex champenois définit clairement le rôle du maire
Qu’en la circonstance, le sieur Mötorhead n’a pas respecté ledit rôle
Qu’il a ainsi porté atteinte aux institutions du Duché en ayant pour finalité d’affaiblir du Duché de Champagne et de ses composantes locales.
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation de trahison

Vu l’article 2 Opus 4 du livre 2 du codex champenois
Attendu qu’il ressort du dossier que le sieur Mötorhead a multiplié les appels à la révolte à l’extérieur de la Champagne.
Qu’il est en ce point avéré qu’il s’est au moins exprimé sur les gargotes artésienne, orléanaise et bourguignonne, appelant à la prise des armes contre le duché de Champagne.
Qu’étant donné son expérience et les fonctions qu’il a occupé au sein de la ville de Sainte Ménehould, il ne pouvait ignorer que les relations champenoises avec l’Artois et la Bourgogne ont un passé houleux.
Qu’en cette circonstance il faisait ainsi courir un grand risque de guerre à l’ensemble de la population champenoise.
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable du chef d’accusation de haute trahison.

Vu l’article 6 Opus 2 du livre 2 du codex champenois
Attendu qu’il ressort du déroulement de ce procès que le sieur Mötorhead s’est livré à des actes injurieux à l’égard de ce tribunal et de la justice champenoise
Qu’il a indiqué clairement ne pas reconnaître le codex, fondement de la justice champenoise
Qu’il a ainsi clairement montré le mépris qu’il voue à cette institution
Par conséquent, considérons que l’accusé s’est rendu coupable d’outrage à magistrat.


Pour ces motifs, condamnons le sieur Mötorhead à être dépossédé de tous ses biens, à l’exécution par pendaison, à la destruction de son corps par le feu et en cas de résurrection comme le reconnaît la religion aristotélicienne, au bannissement à vie sous peine de mort du duché de Champagne.
Le prévenu a été condamné à la peine de mort. Son exécution aura lieu dans 3 jours.

Acte d'accusation
Madame le juge, messieurs, dames de l’assemblée,

Nous sommes aujourd’hui réunis pour la mise en accusation d'un -- si vous voulez bien me passer l'expression -- gros poisson, en la personne de Messire Mötorhead MacMotor, sous les chefs d’inculpation suivants :
1) Trouble à l'ordre public,
2) Insultes et diffamation,
3) Usurpation de Titre,
4) Vol,
5) Trahison,
6) Haute Trahison.

Ce dossier prenant sur mon bureau autant de place qu'une silure adulte, je me suis permis de numéroter les chefs d'inculpation afin de rendre tout cela plus lisible. Passons donc à l'Accusation elle-même, votre Honneur, si vous le voulez bien.

1) Troubles à l'ordre public.

Est-il bien besoin de développer ce point ? Depuis plusieurs semaines maintenant, ce "Seigneur" (cf. point 3) appelle dans plusieurs Halle différentes et à la Gargote les villes à la sédition contre le Duché de Champagne. Il souhaiterait, je cite, que "les villes deviennent maîtresses de leur destinée". Ce n'est ni plus ni moins qu'une demande d'autonomie par rapport au Duché et au Domaine Royal (cf. points 5 et 6), et perturbant le bon ordre régnant dans notre Duché, en violation totale du Livre 2 Opus 4 Article 1 du Codex.

2) Insultes et diffamation.

Ces demandes s'accompagnent hélas trop souvent d'insultes. Il semble douter de l'intelligence et des motivations de chacun de ses interlocuteurs dès que ceux-ci mettent ses paroles en doute. On pourra noter, par exemple, qu'il affubla Dame Ylalang, notre ancienne porte-parole, de "mauvais goût" et qu'elle devint vite "ennuyeuse".
Plus récemment, nous pouvons noter de quelle manière les membres du Bas Conseil, choisis pour leur sérieux et leur motivation en plus d'avoir fait parti des anciennes listes ayant participé aux élections, sont qualifiés de "courtisans et de courtisanes".
Je ne citerai même pas les insultes faites à notre bon Duc tellement celles-ci sont nombreuses ! Allons, un indice quand même : l'une d'entre elles a un rapport avec des "tanches, carpes et brochets".
Ceci entre donc en violation avec le livre 2, opus 2, articles 5 et 6 du Codex.

3) Usurpation de titre.

Votre Honneur, je n'épiloguerai pas sur ce point qui est connu de tous. Messire Mötorhead s'est auto-proclamé "Seigneur de Ste Menehould" ; nous savons tous ce que l'Hérauderie Royale aurait à dire d'un tel toupet, qui entre en violation du Livre 1 Opus 5 Article 11 du Codex.

4) Vol.

Penchons-nous donc sur son arrêté municipal -- pardonnez-moi, mais ma langue se refuse à parler de "Décret Seigneurial" comme il se plaît à les appeler abusivement (cf. point 3) -- son arrêté municipal, donc, du 25 mai 1454 qu'il a nommé "Droit de pêche". On y trouvera la clause suivante :
"Le lac de Ste Menehould ainsi que les forêts et terres rattachées sont propriété de la Seigneurie de Ste Menehould."

Ignorait-t-il que ces terres sont la propriété du Duché, domaine royal ? Pourtant, nul n'est censé ignorer la Loi ! Il viole donc le Livre 1 Opus 7 article 7 ainsi que le livre 2 opus 2 article 8 du Codex. Mais, nous reviendrons également plus tard sur ce point.

5) Trahison.

Je m'arrête à présent, votre Honneur, si vous le voulez bien, sur un autre de ses "arrêtés municipaux" -- comme je m'obstine à les appeler -- qu'il fit passer dans sa commune à la date du 25 mai 1454. Certains points entrent en violation totale du Codex, et des droits et devoirs des maires explicitement clarifiés. Si encore, il ne s'était qu'approprié des terres ducales et royales (cf. points 4 et 6), nous aurions peut-être pu penser qu'il était possible de le ramener à la raison ; mais dans son "Etablissement des servitudes" il stipule entre autres que "les éleveurs, cultivateurs et artisans devront, à la demande de la Mairie, satisfaire aux Mandats qui leur seront confiés."
Ceci entre en violation du livre 1 opus 5 article 3 : travailler est un droit ; un maire ne peut l'imposer à ses concitoyens.

Bref, comme vous le savez, malgré les communications du Conseil Ducal précédent concernant l'illégalité de ces arrêtés, Messire Mötorhead s'obstina à les conserver. Or, d'après le Livre 1 Opus 8 article 4, le rôle, que dis-je, le DEVOIR du maire est de "veiller à l'application des lois du Duché et des décisions du Duc dans sa municipalité."
Nous avons en face de nous un maire qui ne respecte ni ses devoirs, ni son Duc, et je ne vois pour cela qu'un seul chef d'accusation possible : la trahison !

6) HAUTE TRAHISON

Mais pis encore ! Notre beau Duché est actuellement domaine royal... En s'appropriant de la sorte des terres ducales, Messire Mötorhead a en réalité volé le Roy lui-même !

Sans compter qu'il a osé aller à l'encontre du désir du Roy Lévan III en insistant dans son projet d'autonomie de Ste Menehould.

Il se rend ainsi coupable de -- il n'y a hélas pas d'autre moyen de qualifier ce crime infâme -- il s'est rendu coupable de Haute Trahison (non pas telle qu'elle est définie dans le Codex, mais parce qu'il trahit le Roy lui-même ; cf. le procès de Darken qui fait jurisprudence).

J'en perds mes mots, aucun ne peut suffire à qualifier l'horreur et la sournoiserie de cet acte, dont la bassesse atteint un niveau bien en-dessous du sol. Il est urgent d'arrêter ce fou, dont je n'ose imaginer l'influence sur ses malheureux administrés !

Nous devons travailler pour le salut de cette âme Aristotélicienne. Faisons en sorte qu'il soit pardonné pour ses péchés terrestres afin que notre Seigneur, le Vrai ! puisse considérer son ardoise comme effacée quand Messire Mötorhead ira le rejoindre.

Madame le Juge, je vous transmets son dossier dès à présent.
http://caserne-champagne.forumactif.com/viewtopic.forum?t=1707
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motor

Message  Dotch le Ven 14 Juil - 18:47

Première plaidoirie de la défense
Madame Le Juge, Gentes Dames et Beaux Damoiseaux!
Je me présente devant vous la tête haute!
Vous souhaitez clouer au pilori celui qui bien que n'étant pas Champenois de naissance, l'est de coeur, et en est plus digne que chacun d'entre vous!
Grand bien vous fasse!
Dieu et l'Histoire vous jugeront...

Pour ce qui est de l'acte d'accusation et des différents chefs d'inculpation je considère qu'il indigne de me reprocher ces faits...
Le seul coupable n'est autre qu'Olaf l'Infâme, Olaf le Petit, Olaf le Parjure...
Je crache sur son nom maudit, source de tant de malheurs pour notre belle Champagne...

Mais puisqu'il vous faut un bouc émissaire, n'ayant pas le courage de vous adresser à celui qui a voulu cela, je ne me défilerai pas...

Oui! J'ai appellé à la sédition car lorsque celui qui doit être à l'écoute de ses sujets fait la sourde oreille, se parjurant en reniant la parole donnée par l'un de ses prédecesseurs au titre de sa Charge, refuse de l'honorer, toute confiance en nos instances s'envole!

J'ai tenté maintes fois de faire entendre raison à l'abject! Sa mauvaise foi n'a d'égale que sa lâcheté! Un Conseiller n'est pas un Assistant, petit fonctionnaire sans éclat remisé au fond d'un bureau poussiéreux... Relisez l'Ordonnance d'Alsbo et si vous êtes un tant soit peu objective Madame le Juge, vous apercevrez que la mauvaise foi est évidente... ou l'analphabetisme d'Olaf, c'est au choix!

Au risque de déplaire à mes détracteurs, oui je souhaite que les villes champenoises puissent obtenir un statut de ville franche, libre de toute entrave...
Le motif de ce désir est tout simple... l'incompétence de ceux qui sont en charge de nous administrer...
Mes sujets ainsi que tous les sujets de Champagne sont corvéables à merci, soumis au bon plaisir de technocrates qui ne seraient pas capables de vendre du maïs à un cochon!

J'en arrive à me demander si l'argent de nos impôts n'est pas destiné à quelque oeuvre charitable dont je tairais le nom... mais dont les douze membres seraient les apôtres de la corruption!

Je sais par expérience que ma ville a les capacités, pourvu qu'elle soit menée de Main de Maître, de s'assumer et de retrouver une prospérité jamais atteinte jusqu'à ce jour...

Les quelques semaines qui m'ont été laissées ont été probantes je peux vous l'assurer... si je n'avais pas été honteusement agressé sur mes terres, Ste Menehould serait devenue la ville la plus riche de Champagne en quelques semaines, voir deux ou trois mois!

Ma seule consolation, je vous l'avoue est que durant cet assaut barbare perpétré contre notre ville par les armées de l'Infâme, certains ont mis à profit la confusion et le chaos qui régnait dans notre ville pour piller notre Mairie!

Ainsi, jamais Olaf le Corrompu ne pourra bénéficier des efforts consentis par mes sujets!

Je ne répondrai pas à l'acte d'accusation concernant les soit-disant insultes que j'aurais proférées!

A ma connaissance, je n'ai jamais insulté qui que ce soit, me contentant d'accoler l'adjectif épithète ou qualificatif adéquat au nom de la personne concernée... si cette dernière se sent insultée, je ne suis pas responsable...

Concernant, ma prétendue usurpation de titre, même s’il me répugne à devoir me jsutifier devant vous, je renvoie notre Procureur à ces chères études…

Seigneur n’est pas un Titre de Noblese mais un qualificatif au même titre que Maître ou Bouffon… Je vous donne un exemple…
Si Olaf se paraît du seul qualificatif : Bouffon de Reims, cela ne serait pas une usurpation de titre !
D’abord il le mérite amplement, ensuite, Bouffon de Reims n’est pas plus noble que Boucher de cLermont ou Bûcheron de Troyes…

Donc Seigneur de Ste Menehould n’est pas un titre usurpé… ce n’est qu’un constat et un fait établi et accepeté par l’ensemble de mes sujets…
Sujets qui revendiquent le droit de l’être ! Demandez-le leur !

Afin de vous documenter je vous invite à consulter des ouvrages fort interessants à la Bibliothèque du Royaume… à condition que vous soyez capables de comprendre ce que vous lisez…

« La Hiérarchie Titulaire au Moyen-âge »
« Titres de Noblesse en France »

D’autre part, rendez-vous à l’Hérauderie de Champagne, qui ne reconnaît de près ou de loin aucun titre de Seigneur…

D'autre part, je ne reconnais en rien le Codex Champenois tel que vous l'invoquez... Le Codex Champenois a été rédigé par un homme Sage et plein de bons sens... Il est regrettable qu'il soit à présent interprété par des irresponsables et des félons à leur peuple!
La Champagne faisant partie du Domaine Royal, je ne reconnais que les Lois Royales car je n'ai jamais souhaité que Ste Menehould puisse en être exclue!
Passons à autre chose, s’il vous plaît…

Jugez-moi! Condamnez-moi!

Je deviendrai le symbole de l'Iniquité d'un Pouvoir sclérosé aux mains d'un usurpateur!

J'accepte les accusations de félon, traître au Duché et toutes celles que vous jugerez bon d'inventer mais ces accusations ne sont que la preuve de votre faiblesse... et la démonstration que certains Champenois, dont je me revendique, vivent encore selon un Code Immuable, celui de l’Honneur !

Mötorhead fait peur car il bouscule les convenances et l'ordre établi...
Mötorhead fait peur car il n'est que le fruit de vos manigances et félonies...
Mötorhead fait peur car il n'est que l'expression libre du Noble euple Champenois qui a plus de Noblesse que tous les noblaillons de Champagne réunis...
Mötorhead fait car il représente le déclin puis le fin de votre règne infâme...
Mötorhead fait peur car il vous oblige à vous regarder en face et que le spectacle vous déplaît!

Condamnez-moi à Mort! Que le corde ou la hache du bourreau fasse son office!
Mais sachez qu'à l'instant même où vous me retirerez la vie! Cent Mötorhead naîtront afin de poursuivre mon combat et de faire perdurer ma mémoire dans tout le Royaume!
Exilez-moi! Je reviendrai hanter vos jours et vos nuits... Vous ne connaîtrez plus le repos...

Je vous maudis, vous et votre engeance!

Mort-Joie, Qu'Honneur-Soit!

J'en appelle à Dieu et à la Champagne!

Mötorhead, Seigneur de Ste Menehould

Réquisitoire de l'accusation
Peur, nous ?

Allons allons, mon pauvre ami, si quelqu'un a peur ici, cela est bien vous ; vous délirez mon pauvre... Mais revenons s'il vous plaît à nos poissons.


Ainsi donc, Votre Honneur, non content d'avoir insulté de nombreux Champenois et Conseillers Ducaux, il faut en plus que Messire Mötorhead tente de reléguer sa faute sur un innocent ! Se réfugier derrière la soi-disant incompétence d'un quelconque Conseil Ducal ne peut être qu'une preuve de lâcheté, étant donné que selon les Lois Royales auxquelles il prétend être fidèle, RIEN ne l'empêche de constituer sa propre liste de gens "compétents" ! Enfin, je devrais peut-être dire : rien ne l'en empêchait. Il est sûr qu'un emprisonnement comme le sien peut être quelque peu problématique dans ce cas précis.

Pour en revenir à sa seule véritable défense, concernant sa Seigneurie usurpée, je dispose ici des deux documents qu'il cite lui-même :
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=76558
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=33035

Voyons la conclusion du premier :
"Lecteur, ce document est peut être obsolète, incompréhensible, incomplet ou erroné. Dans ces cas n'hésite pas à informer les maîtres à la suite de l'ouvrage"
Et celle du deuxième :
"Lecteur, ce document n'est peut être pas complet, alors n'hésite pas à rajouter des informations. Tu peux aussi poser des questions si certains renseignements ne sont pas clairs"

Hé bien, Votre Honneur, permettez-moi de confirmer : ces document sont incomplets ! La Hérauderie ne RECENSE pas les Seigneurs, mais elle reconnaît effectivement la
Seigneurie comme une petit noblesse. Il est de ce fait interdit de se prétendre Seigneur d'une ville importante (HRP : existente IG). Il s'agit donc effectivement d'une usurpation de titre.


A tous les chefs d'accusation déjà détaillés, nous allons devoir ajouter le pillage de la mairie par le maire lui-même, et le recrutement d'une milice privée : paniqué sans doute par la venue des Loups dans son village, c'est LUI et LUI SEUL qui a mis en vente des denrées à des prix excessivement bas. Vous avez entendu le témoignage du Capitaine Voyastro, client ce jour-là de la mairie, qui en a attesté.

J'appelle également Messire Guylian à la barre, notre ancien Juge. Il vous expliquera comment il a essayé, et je dis bien ESSAYE de parlementer avec le prévenu afin de lui faire retirer ses arrêtés illégaux... Messire Mötorhead, comme vous pouvez le voir, se réfugie de manière systématique derrière la mauvaise foi et la bêtise pour refuser d'écouter la voix de la raison quand elle s'adresse à lui.

Hélas... Malgré la compassion que je pourrais éprouver devant tant de folie, qui mérite sans doute plus les soins d'un médicastre que ceux de la Justice, il n'y a qu'une et une seule condamnation qui convienne à ce type d'homme ! La confiscation de ses possessions, et la mort honteuse par pendaison.

Ceci me permettra néanmoins de rendre un petit hommage à mon illustre prédécesseur, Bobbysix, qui jamais ne se présenta au tribunal sans demander la peine de mort.

J'ai dit, et je vous remercie.

Dernière plaidoirie de la défense
Tout cela n'est qu'une mascarade de Justice Madame le Juge!
Je ne crains pas mon châtiment mais si je dois être pendu, que cela soit pour de justes raisons...
Vous mentez et Dieu vous jugea!
Vous mentez et la Champagne vous jugera!
Voyastro prétend avoir acheté des des fruits et des légumes à la Mairie? Il ment... S'il a acheté ces denrées au prix de 5 Ecus comme il le prétend, il n'a pu les acheter qu'à moi, denrées faisant partie de mes biens personnels, car oui je reconnais avoir soustrait les précieux stocks de notre Mairie à la convoitise du Duché en les vendant à 1 Ecu...
Et Voyastro n'a pas pu acquérir ces fruits et ces légumes à 5 Ecus car j'en avais fixé le prix à 1 ECu sur le Marché de la Mairie!!!
Oui, vous entendez bien! 1 Ecu!
Et la meilleure preuve de ce que j'avance est ici... devant vos yeux!

L'infâme Olaf en a profité... Oui votre Duc a participé au pillage de la Mairie...
Je demande donc, si je dois être poursuivi pour cela, qu'Olaf le Parjure soit lui aussi jugé et condamné pour ce forfait...
D'autre part, jé refute votre argument fallacieux concernant ma qualité de Seigneur... il n'est spécifié nulle part que l'Hérauderie reconnaît un Seigneur comme faisant partie de la petite noblesse... par contre les nobles se voit remettre une Seigneurie effectivement.
Mais la nuance est grande... L'Hérauderie ne spécifie aucunement que Seigneur est un titre!
Ce qui est interdit c'est de se prétendre Baron, Comte, Marquis ou Duc!
Je vois bien là, la fâcheuse habitude prise par Olaf et son entourage d'interpréter à sa façon les écrits...
Sachez que je ne me laisserai pas pendre commme un lapin, attendant qu'on lui assène le coup fatal...
Si je dois disparaître, la Champagne disparaîtra également... et vous serez responsable d'un désastre sans pareil!
Qu'om me ramène dans mon cahot!
Les rats y sont moins répugnants que vous!

La défense a appelé Mötorhead à la barre
Voici son témoignage :
Madame le Juge!
Tout d'abord, je me permets de condamner le fait que Messire Voyastro puisse être cité comme témoin dans cette affaire.
En effet, il est moralement choquant, que celui qui a procédé à mon arrestation, et ce dans des conditions de brutalité extrême, puisse témoigner des faits, car sa mauvaise foi et son désir de camoufler les atrocités dont lui et ses hommes se sont rendus coupables, est évident.
De plus, comment peut-il affirmer m'avoir acheté des fruits au marché alors que des dizaines de témoins pourront attester qu'au même moment je me tenais au sommet des remparts de Ste Menehould afin d'assister aux exactions des Loups de Champagne sur les malheureux qui n'avaient pu trouvé refuge en nos murs?
Quand bien même, aurais- je vendu des fruits et des légumes à 5 Ecus, en quoi cela est-il un crime? N'a-t-on point le droit en ce Duché d'apporter du bonheur et du bien-être aux plus démunis...
J'espère d'ailleurs que Messire Voyastro aura la décence de remettre ces fruits en vente afin que les vagabonds puissent profiter de mon acte noble à leur égard!
Le connétable ne manque de rien il me semble... qu'il montre sa générosité et sa grandeur d'âme, en permettant à de pauvres erres de manger à leur faim!
De plus qu'il ne me parle pas de pillage! Si j'avais vendu les stocks de la Mairie, je les aurais vendu au prix de 1 Ecu!!! Le prix de 5 Ecus est le prix minimum auquel je pouvais vendre mes propres marchandises! Je suis encore libre de vendre mes biens comme je l'entends!
Concernant ma qualité de Seigneur, appellez-en à mes sujets de Ste Menehould!
Ils vous diront que c'est de leur plein gré qu'ils me tiennent pour tel! Contrairement à bon nombre de soit-disants nobles de Champagne qui portent des titres ronflants mais ne sont pas reconnus par le peuple en tant que tels!!!
Et jusqu'à ma mort, je considèrerai que la légitimité vient du peuple! et non des couloirs obscurs d'un château nauséabond!
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motor

Message  Dotch le Ven 14 Juil - 18:49

L'accusation a appelé Voyastro à la barre
Voici son témoignage :
*C'est l'air grave et ostensiblement contrarié que Voyastro vint prendre place à la barre où il était cité à comparaître.
Décidément, rien ne semblait entamer les convictions farfelues de Mötorhead, et il y avait fort à parier pour que celui-ci fasse encore en sorte de semer le trouble à la moindre occasion.*

Mesdames, Messieurs, Votre Honneur, en tant que Capitaine des Loups de Champagne et Conseiller Ducal, je peux témoigner du chaos et du désarroi dans lequel ce seul individu à réussi à plonger Sainte Ménéhould, et la Champagne en entier...
Concernant les propos injurieux qu'il tient régulièrement à ses interlocuteurs, vous venez encore d'en avoir un superbe échantillonnage dans sa plaidoirie.
Concernant le titre qu'il s'est approprié, je dirais que si d'un point de vue héraldique, le titre de Seigneur n'était pas reconnu, il conviendrait ici de distinguer l'appellation du comportement !
En effet, en admettant que ce titre ne soit pas reconnu par l'hérauderie, et qu'on ne puisse retenir à ce sens la charge d'usurpation de titre au sens éthymologique du texte, prenez je vous prie le temps d'analyser comment le sieur Mötorhead se comporte sur "ses" terres (qui ne lui appartiennent pas).
Il lève une milice, promulgue des lois, proclame qu'il est tout puissant sur ses terres, en appel à la révolte, à l'insurrection contre le Duché pour "libérer" Sainte Ménéhould du joug Ducal et obtenir son indépendance.
Son attitude est bien celle d'un roitelet éprit de pouvoir et ne porte aucune confusion sur le sens qu'il a voulu donner à cette appellation de "Seigneur" de Sainte Ménéhould.

Cela fait maintenant des mois que le Conseil Ducal se heurte à cet individu, qui a cherché à s'octroyer les richesses du Duché (le lac), et à interdire certains types d'élevages, ceci en opposition totale avec notre Codex.
Mais Mötorhead ne cède pas, il s'emporte, tempête et menace...

C'est donc contraint et forcé que le Duché doit prendre des mesures face à un Maire qui fait fi de toutes les institutions, de l'ordre établi, des lois...
Je n'ai pas ici la prétention de dire que Mötorhead n'aurait pas pu appporter de bonnes choses à sa ville ou au Duché, mais cet individu semble avoir un goût prononcé pour le chaos, puisqu'il n'a rien fait pour empêcher cette regrettable issue qu'est la destitution d'un Maire.

Pour reprendre les dires de l'accusé :

"Ma seule consolation, je vous l'avoue est que durant cet assaut barbare perpétré contre notre ville par les armées de l'Infâme, certains ont mis à profit la confusion et le chaos qui régnait dans notre ville pour piller notre Mairie!"

Je tiens à préciser que l'assaut donc parle cet individu n'a pas eu lieu, et que son arrestation s'est déroulée dans le respect de son individu, mais surtout qu'il n'y a eu aucun pillage !
Les Loups ont patrouillé la ville pour veiller à ce qu'aucun ne puisse profiter du désordre, et les clés de la Mairie ont aussitôt été remises à un Ménéhildien respectable qui a déjà occupé par le passé la fonction de Maire : Wilus.

La partie importante de mon témoignage réside dans ce qui va suivre :
Je suis arrivé à Sainte Ménéhould deux jours avant l'arrestation de Mötorhead, comme tout soldat, je me lève de très bonne heure, et en attendant de donner les ordres à mes hommes, je suis parti dans les ruelles de Sainte Ménéhould pour voir si tout était calme.
Arrivé en vue du marché, je décidais d'aller faire un tour entre les étals, quand je remarquais un immense étal chargé de quantités phénoménales de denrées vendues à prix défiant toute concurrence.
J'étais un peu dépité devant tant de bonnes affaires loupées, car j'étais parti de chez moi depuis des semaines, et étant sur les routes pour traquer les brigands, je voyageais avec le strict nécessaire.
Je sorti ma bourse pour voir ce qu'il me restait, et je dépensais mes derniers 50 écus en achetant à ce marchand 10 de ses superbes fruits.
Le visage de l'homme et son sourire narquois m'ont interpellé sur le coup, mais j'avoue avoir été incapable sur l'instant de mettre un nom sur ce visage.
Les passants s'entassaient autour de cet étal qui ne semblait pas désemplir malgré les denrées vendues.
C'est bien plus tard dans la journée, en procédant à l'arrestation du Sieur Mötorhead, que je compris ce qu'il s'était passé.
C'est bien le Seigneur Mötorhead que j'avais vu au marché le matin même, se débarrassant de quantité de denrées à des prix bien inférieurs à leur coût de production.

S'il y a eu pillage de la Mairie, ça ne pouvait être que par la seule personne qui en avait les clés, et le Sieur Mötorhead doit être poursuivi pour cet abus.

<hrp : je joinds la preuve de mon achat au dossier, et au moment où j'ai acheté mes 10 fruits, il n'y en avait pas moins de 54 en vente à 5 écus !</hrp>

L'accusation a appelé Guylian à la barre
Voici son témoignage :

Madame le juge,
Noble Cours,

Je suis ce jour appelé à témoigner d’une affaire qui me cause grand peine.
J’ai rencontré le sieur Mötorhead à une époque où il était un amical gai luron, comme ont dit souvent « grande gueule mais bon cœur ».
Malheureusement, comme il arrive à certaines âmes plus faibles, la réussite lui a fait perdre la tête.

Dés son élection à la mairie, il ne fut plus le même. De simple ami, il se mit à exiger le vouvoiement.
De bon vivant, il est devenu perclus d’ambition.
Perdant tout scrupules, il s’est jugé digne d’être seigneur, et s’est autoproclamé comme tel.

J’étais juge à une époque où il tentait d’imposer son appropriation du lac de Sainte Ménehould.
Je l’ai mis en garde contre l’illégalité de ce qu’il appelait des « décrets seigneuriaux ». Je l’ai aussi mis en garde contre le fait qu’il ne possédait pas les compétences nécessaires à l’émission de décrets.
Rien n’y fit.
J’ai même reçu une volée de flèches pendant que je pêchais sur le lac, flèches qui ne m’ont heureusement pas atteint mais qui ont abîmé ma barque.

En tant qu’adjudant des Loups de Compiègne, j’étais présent à son arrestation. J’ai fait partie des personnes qui ont escorté messire Wilus dans la mairie. J’ai été témoin du vide trouvé sur place.
Les caisses et les greniers avaient été vidés.

Le Mötorhead d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec l’ami jovial que nous avons côtoyé aux GROIN. Il est devenu un triste sire bourré d’ambitions démesurées, profondément égoïste et égocentrique, haineux et persuadé que le monde entier lui en veut.

Je pleure de voir la Champagne être condamnée à subir un tel individu.
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motor

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum