Voeux de la curie pour 1455

Aller en bas

Voeux de la curie pour 1455

Message  Dotch le Mer 10 Jan - 1:21

2007-01-09 22:04:33 a écrit:
Voeux de la curie pour 1455

ROME (AAP) – Par l’intermédiaire du cardinal archidiacre de Rome Jeandalf, la sainte église aristotélicienne a transmis son bilan pour l’année écoulée ainsi que ses vœux pour l’an neuf à ses fidèles au travers du texte suivant :

« 1455 ... voici déjà trois ans que l’ère du renouveau de la foi Aristotélicienne a débuté dans cette période que l’on nomme déjà celle des Royaumes Renaissants. Plus de cent années de guerres et de maladies ont failli détruire l’humanité, mais petit à petit nous relevons la tête.
Les villes renaissent, les capitales sont reconstruites et rouvertes à la population ... Une paix relative règne sur les terres aristotéliciennes malgré quelques tentions et conflits localisés.

1454 à connu de terribles moments, et beaucoup de grandes figures religieuses et laïques nous ont quittés. D'autres, plus solennels, ont marqué l'Histoire : le Roi de France convola en juste noce, après avoir été confirmé dans son sacre à Reims. Le 29 avril, l’empereur de Germanie lui aussi fut sacré par notre Eglise, suivi en septembre par le sacre de la reine et du roi consort (Doña Choup et Don Imnaril) du royaume d'Aragon. Puisse 1455 ne leur apporter que joie et bonheur.
Seul la perte de la reine de Bretagne fut un point noir dans cette série consacrant les princes de nos royaumes. Paix à son âme.

L’Eglise, elle, a payé très cher sa lutte contre l’hérésie et son action pour la diffusion de la Foi. Elle a perdu d’illustres bâtisseurs parmi lesquels Arnvald, fondateur du renouveau Cistercien, le très controversé cardinal inquisiteur Norv, les cardinaux Moile, Karel, Lescure, Bynarr, Trufaldini et dernièrement le plus pleuré de tous, Le cardinal FrèreNico.
De nombreux Evêques et de simples clercs ont disparu et comme le veut le cycle de la création de nombreux fidèles ont pris leur place.

Le bilan pour notre Eglise est globalement très bon, même si la limitation Papale de ne laisser les charges de curé qu’aux seuls érudits n’est pour nous pas facile à gérer, car plus de 20% des paroisses sont toujours sans curé. De même tous les postes de conseiller diocésain sont loin d’être remplis, mais les choses avancent de façon positive.
La générosité du pouvoir laïc qui fournit le pain et le vin pour les messes est remerciée, mais l’Eglise aimerait tendre vers une gestion locale et donc ne dépendre que de ses fidèles par la quête.
De même que nous aimerions une avancée quant à la possibilité, d’enfin nous laisser nommer des confesseurs dans chaque paroisse même si nous sommes conscients que le manque de théologiens reste important. Nous attendons aussi que le registre des messes soit officialisé (activation de big brother) pour nous permettre d’évaluer la participation effective de nos fidèles.

Pour le reste, nous prions pour que 1455 soit l’année du concordat, et qu’il soit enfin signé par la Pairie, Son Altesse Royale Lévan III de Normandie et notre Bon Saint Père.
Nous remercions d'ailleurs la couronne d'Aragon d'avoir déjà fait ce pas comme bien avant la Bretagne a intégré l'Eglise dans son Droit coutumier.
Le Saint empereur LongJohnSilver et le régent d'Angleterre ne pourront ainsi que suivre leurs cousins dans cette reconnaissance pour le salut de l'humanité.
Nous aimerions aussi demander aux scientifiques du royaume de se pencher sur les problèmes techniques de la fabrication de la bière pour que le travail en abbaye soit gratifiant autant pour les moines qui y vivent que pour l’économie de la région où elle se trouve.

Enfin la Curie, consciente des difficultés de tous sur le terrain, consciente que l’hérésie reste présente à travers nos royaumes, demande que l'on ne cesse de propager la parole Divine par le prêche et la conversion ainsi que de ne pas privilégier le fer au livre.
Le Créateur nous a permis de travailler le fer pour cultiver la terre et non pour imposer sa parole. La conservation est une vertu, mais cette vertu est la faculté d’œuvrer à sa propre survie et celle de l’humanité en général. Si la conservation nous pousse à lutter pour protéger nos cités de l’hérésie, la parole doit rester dans ce cas notre principale arme et le fer, l’ultime recoure.
Au nom d’une de nos vertus, il ne faut pas oublier les autres qui sont : amitié, don de soi, tempérance, plaisir, justice et conviction.

La Curie, par mon intermédiaire, renouvelle ses meilleurs vœux à tous les fidèles des quatre royaumes, et prie pour que les infidèles et hérétiques de tout genre trouve la lumière.

Au nom de la curie romaine,
Jeandalf cardinal archidiacre de Rome. »

Elio, pour l'AAP

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum