L'affaire Bouboule secoue le Royaume de France et l'Eglise

Aller en bas

L'affaire Bouboule secoue le Royaume de France et l'Eglise

Message  Dotch le Ven 12 Jan - 12:57

2007-01-12 10:32:46 a écrit:
L'affaire Bouboule secoue le Royaume de France et l'Eglise

ALENCON (AAP) - Le cardinal Aymon, dit Bouboule, primat du Saint Empire Romain Germanique, est accusé par le duché d'Alençon d'avoir pris la fuite avec un mandat contenant près de quinze mille écus de marchandises, avec l'intention de voler le duché.

Le procureur du duché, le sieur Belgian, s'est présenté à Rome, il y a quelques jours, sur la place d'Aristote, afin d'interpeller les dignitaires de l'Eglise sur la situation. "Je m'étonne que l'Eglise ne prenne pas d'action sur un individu ayant pêché et méprisé tout un duché. [...] Oui ou Non, l'Eglise prendra-t-elle des sanctions envers Bouboule ? [...] En cas de non réponse de votre part, je laisserai le soin au conseil d'Alençon de mettre en évidence publiquement votre laxisme."

Les réponses des dignitaires de l'Eglise ne se sont pas faites attendre. Ainsi, le cardinal Jeandalf a répondu que l'Inquisition s'était chargée du dossier et enquêtait sur l'affaire. Il a ajouté que des sanctions seraient prises par la Curie uniquement dans le cas où ce dernier serait reconnu coupable. L'Eglise a reconnu, par la voix du cardinal SanGiovanni, que l'enquête du tribunal avait pris du retard suite au décès de l'inquisiteur Esurnir, chargé du dossier.

Le cardinal Aymon, dont la fonction dans l'Eglise exigeait qu'il se déplace régulièrement sur le territoire français, avait reçu ce mandat de Célestin, alors CAC d'Alençon. Le Conseil Comtal modifié suite aux élections ducales, le cardinal Aymon s'apprêtait selon ses dires à venir rendre son mandat quand fut annoncée la mort de la reine Nathan. Il aurait alors décidé de se rendre auprès de la défunte reine pour prier, remettant à plus tard la remise du mandat aux autorités alençonnaises. Il a déclaré vouloir rendre ce mandat avant de répondre à la justice ecclésiale, seule qualifiée pour juger un clerc. Il craignait qu'en entrant sur le territoire alençonnais pour rendre le mandat, il ne soit immédiatement arrêté par les forces de police.

Le duché d'Alençon a une version différente de l'affaire puisqu'il estime que le cardinal n'a jamais entrepris de démarches pour rendre le mandat. L'intendant d'Alençon a même mis en doute "la morale fort douteuse de cet individu". Ce dernier estime même que "l'Eglise continue à défendre [le cardinal Aymon] et sa mauvaise foi, défiant les autorités temporelles, et surtout méprisant la perte sèche de 15’000 écus appartenant de droit à l'Alençon !" "Nous ne pouvons tolérer une telle attitude !", a-t-il ajouté.

Le conseil d'intendance a donc décidé de limiter, jusqu'à nouvel ordre, la pratique de la religion aristotélicienne dans le duché à travers plusieurs points :

** Le retour de la liberté de culte au sein des terres alençonnaises **
Nul ne pourra plus être poursuivi pour l'exercice de sa Foi. Tant que cela restera dans les limites de la bienséance publique.

** Une interdiction du prosélytisme de l'Eglise Aristotélicienne sur les places publiques. **
Seuls les événements privés seront tolérés, tant qu'ils restent dans un cadre confidentiel.
Les messes et autres cérémonies religieuses ne pourront plus avoir lieu à la vue de tous et devront avoir lieu dans un cadre privé.
Une dérogation pourra être éventuellement accordée, si les dignitaires religieux désirant s'exprimer publiquement, désavouent au préalable les méfaits de Bouboule de manière publique et officielle.

** Les armées ecclésiastiques sont interdites sur le territoire d'Alençon. **

** L'Inquisition est interdite en Alençon. **

** Les ecclésiastiques sont dès à présent, et plus que jamais considérés, comme des citoyens ordinaires d'Alençon et seront donc traités comme tels. **

"Plus qu'une simple histoire d'argent, nous espérons que ces décisions révéleront le mal être existant au sein de l'Alençon entre l'Eglise Aristotélicienne et le peuple", a ajouté l'intendant.


L'archidiacre de Rome, son Eminence Jeandalf, n'a pas tardé à réagir en son nom propre. "Vous punissez le clergé de votre duché, alors qu'il est lui-même victime, au même titre que tous les habitants d'Alençon." "Les clercs aristotéliciens sont des gens comme les autres : il n'y a pas de Saints parmi les vivants ... Nous ne protégeons pas plus les nôtres que chaque famille ne protège les siens et nous ne jugeons pas les nôtres ni plus, ni moins sévèrement que tout autre fidèle.

Si Monseigneur Bouboule a effectivement mal agi, il sera condamné en rapport avec ses actions. Mais ne pensez-vous pas réellement que la décision du conseil d'Alençon est démesurée ? Je pense que certains ennemis de l'Eglise veulent utiliser l'affaire "Bouboule" pour nuire à l'Eglise et par là-même à l'équilibre fragile qui s'installe sur tout le Royaume entre les pouvoirs laïc et religieux ?"

Enfin, deux récents évènements méritent d'être mentionnés :

1) L'Eglise, par la voix du cardinal camerlingue Lorgol, a cité le cardinal Aymon à "comparaître devant le tribunal pontifical, pour répondre de l’accusation d’apostasie, les actes qu’on lui reproche pouvant être la manifestation d’une méconnaissance fortement coupable, venant d’un prélat aristotélicien, des principes de base de la vertu aristotélicienne."
L'Eglise a également demandé "la levée immédiate des sanctions odieuses [...] infligées à l’endroit de l’Eglise Aristotélicienne en territoire d’Alençon, sous peine d’excommunication de ceux qui en auraient le pouvoir". Elle a également demandé à "l’assemblée des Pairs du Royaume de France de condamner les actes d’apostasie perpétrés par le conseil d’Alençon".

2) D'après la déclaration de l'archevêque de Rennes, le cardinal Aymon "a déposé en nos mains la totalité des biens et fonds dont il disposait. Ceux-ci sont donc à disposition de leur propriétaire légitime."

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

[Résultats Elections Comtales Maine Janv. 55]

Message  Dotch le Ven 12 Jan - 13:02

2007-01-12 04:00:07 a écrit:
Elections au conseil du Comté du Maine (Domaine Royal) : RFM en tête, mais sans majorité

PARIS (AAP) - La liste "Rassemblement des Fiers Mainois" (RFM) est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté du Maine (Domaine Royal), mais sans obtenir de majorité absolue. Elle devra donc consituer un gouvernement de coalition.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Rassemblement des Fiers Mainois" (RFM) : 24.5%
2. "Maine en Mouvement" (M&M) : 24.5%
3. "Maine, Domaine Royal" (MDR) : 20.9%
4. "Maine, Terre d'Aventures !" (M'TAV) : 15.2%
5. "Parti Actif du Maine" (PAM) : 14.8%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Zemeuhman (RFM)
2 : Lafouine (RFM)
3 : Krystell (M&M)
4 : Caitline (M&M)
5 : Zamday (MDR)
6 : Chocoboy007 (MDR)
7 : Micki (M'TAV)
8 : Yetche (PAM)
9 : Ariadne (RFM)
10 : Hammett (M&M)
11 : Kaikai (M'TAV)
12 : Khassiopee (PAM)

Les membres du conseil reconnaitront le prochain Duc d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages au Roi de France et nommer aux principales charges du Duché.

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum