Correspondance de Paris

Aller en bas

Correspondance de Paris

Message  kyane d'apperault le Jeu 15 Fév - 22:19

Un coursier arriva en début d'après midi emmenant avec lui une missive pour la Duchesse.

Ma très chère mère

Comment allez vous ? J’espère que les enfants se portent bien. Il ne se passe pas un jour où je ne pense pas à vous trois.

Pour ma part, je peux dire que je vais assez bien. Sauf le jour de mon arrivée à Paris, car rendez vous compte que mon carrosse... Où plutôt votre carrosse bien sur.
Enfin, quoi qu’il en soit, nous avons eu un terrible retard à cause de ce véhicule mal entretenu. Cela aurait put tourner beaucoup plus mal mais je fut soulagée qu'il n'en soit pas ainsi.
En effet, la roue arrière gauche c'est déchaussée de son cylindre et a failli cassé l'essieu arrière.
Il faudrait que vous soyez plus vigilante à vos locomotions, il pourrait arriver des malheurs plus abominable si vous ne faite pas assez attention a leurs entretients.
En tout cas, Roger, le maître cocher ainsi que son jeune assistant Bernardé, on réussis tant bien que mal à remettre en place cette roue mais cela a retardé mon arrivé d'environs trois bonnes heures !

Lorsque je suis enfin arrivée aàdestination, Catherine m'a très bien accueillit et par la même occasion m'a fait préparer des appartements personnelles. Si vous les voyez, ils sont aussi grands qu'une maisonnée pour une famille de 4 personnes.
Cela me met un peu mal a l'aise car je n'ai pas l'habitude d'avoir autant d'espace pour ma seule personne. Mais je suis toujours impressionnée par le raffinement des objet qui décorent ces pièces. Si vous voyez les rideaus en soies qui ornent les menuiseries, les draps finement brodées et les tentures richement décorés. Ce sont des délices pour les yeux.

Lors de mon entrevu avec ma cousine, j'ai rencontré la famille de Massigny, des amis à elle ainsi qu'un jeune homme tout a fait charmant. Le fils de Catherine.
Et là vous allez me dire, oui son fils Marc-Philippe ! Bien qu’il soit très mignon, je parlais de son autre fils. Morgennes de Mortain, Prince bastard de France, fils de sa majesté Levan III, par conséquent, beau fils de Catherine

En tout cas, il est tout a fait charmant et de bonnes manières bien qu'il ne soit très bavard. A coté de lui, j’ai l’impression de passer pour une petite paysanne qui parle a tord et a travers. Cela est un peu dure de s’adapter à la vie mondaine de Paris, moi qui ne suis pas habituée à cotoyer des personnes de haut rang. (A part vous bien sur).
En tout cas, durant tout l'entrevue avec Messire Wulfen et sa famille, le prince n'a pas décroché un mot. Je me demande s'il ne souffre pas d'un quelconque mâl... J'espère que non, cela serait malheureux pour lui vu son jeune âge. Seul l'avenir nous le dira.

Je voulais également vous prévenir que d’ici quinze jours, j’entreprendrais un voyage avec la reyne et son escorte personnel. Je vous enverrais des nouvelles d’un peu partout de France.
Si vous voulez je pourrais également vous envoyer quelques spécialités des villes que nous allons traverser.

Je vous embrasse et faite des bisous à Aymerick ainsi qu’à Anne.

Affectueusement,
Votre fille, Kyane

_________________
avatar
kyane d'apperault
Famille

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 13/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance de Paris

Message  Dotch le Mar 20 Fév - 22:27

La Duchesse prit connaissance de la lettre de sa fille, au début de la lecture elle avait du passer par toutes les couleurs... Elle s'installa à son bureau et prit sa plus belle plume pour répondre

Ma Chère fille,

Ta petite soeur et ton petit frère se porte à merveille, la nourrice commence à avoir du mal à les suivre tous les deux. J'ai l'impression de te revoir quand tu étais petite... J'espère qu'ils ne martyriseront pas les oies également...

Quant à moi, je me porte bien, même si j'ai beaucoup de travail pour le duché, d'autant plus que je suis sollicitée pour aider à la rédaction du droit royal et pour le Conseil du Domaine Royal. Enfin là, je n'ai déposé que candidature, Cathy qui aurait glissé mon nom apparemment.

Alors comme ça tellement pressée de vouloir arriver à Paris, qu'en fait tu en as pris du retard. Mes carrosses sont très bien entretenus ma fille, seulement les routes étant tellement déformées avec le gel, la boue... qu'on ne peut rouler à vive allure tout le long... Mais je te vois bien "hurler" après le cocher "plus vite mais que c'est lent plus vite"...

Je suis heureuse de voir que ton séjour, se passe bien et que la Reine t'a bien accueillie... Ce qui m'étonne pas d'elle, elle est si adorable.

En te lisant, j'ai l'impression que Messire Morgennes ne te laisse pas indifférente ma fille... Serait ce un coup de foudre pour ce prince de France ? Allons allons, ne me dit pas que tu as une attirance pour le beau-fils de ta cousine ?

Si tu as l'occasion de revoir messire Wulfen transmets lui mes amitiés, un gentil homme toujours disponible et prêt à rendre service. Je ne connais point toute sa petite famille, mais j'en serais ravie. Il faudrait que je songe un jour à organiser des joutes à Saint Florentin, l'occasion de revoir tout ce beau petit monde.

Ma fille, prends soin de toi, même si je sais qu'avec la garde royale tu ne risques rien, fais attention à toi tout de même. Donnes moi de tes nouvelles de temps à autre.

Passes le bonjour à sa Majesté la Reine, ainsi que Marc Philippe, il a du déjà bien changé depuis sa naissance.

Je t'embrasse tendrement ma fille.

Prends soin de toi.

Fait à Saint Florentin, le vingtième jour du mois de février de l'an de Grâce 1455.

Ta mère qui pense à toi


_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum