Guess who's coming to dinner ?*

Aller en bas

Guess who's coming to dinner ?*

Message  Gnia le Dim 19 Juil - 7:32

Voilà, le pas avait été franchi. Il fallait se résoudre à l'évidence, la Saint Just se trouvait présentement dans une voiture dans une cour de château. Et pas n'importe quel château. Par les miches de Sainte Galadrielle, elle l'avait fait, elle avait mis les pieds chez des d'Appérault, de Cassel également certes, mais des d'Appérault quand même.
Et ce nom, pour toute artésienne de souche qui respecte, ne se prononce pas sans une petite grimace préalable et une miction de salive agacée de rigueur pour la ponctuation.

Bref, pour les amies, l'on était capable de faire une croix sur bien des soit-disants sacro-saints principes.

C'est que Deedlitt avait fait savoir à Agnès qu'elle se trouvait chez sa cousine Dotch. Et que les deux comparses ne s'étant pas vues depuis quelques mois, l'idée même de fouler les terres des d'Appérault ne s'apparentait aujourd'hui guère plus qu'à une cuillère d'huile de foie de morue à ingurgiter. C'était mauvais mais le goût finirait par passer.

Puis circonstance atténuante, la cousine Dotch en question était devenue depuis peu une connaissance faite en Béarn et dont la compagnie était... Et bien oui, agréable, il fallait le reconnaître.

Donc, revenons-en à la cause première de notre intervention. Agnès ruminait à l'étuvée dans sa boîte en bois roulante à double traction chevaline. Contre mauvaise fortune bon coeur, elle se décida à répondre à l'offre de décoffrage du valet de pied qui tenait ostensiblement depuis plusieurs minutes la porte du coche ouverte.

Les corvées d'annonce de rigueur des titres et de but de sa visite furent rapidement expédiées.
Toutefois, comme dans toute histoire à rebondissements digne de ce nom, il y eu évidemment un hic.
Les gardes ne voulaient rien savoir. Ces empaffés de grouillots de service refusaient de laisser passer notre vicomtesse. Recommandation et invitation cousinesques ne suffisaient pas pour prétendre passer le corps de garde.

Et, bien que nous venant d'un pays du Nord, notre vicomtesse n'en restait pas moins issue du pays des caractériels au grand coeur, et des coeurs au grand caractère, l'Artois, Aristote puise lui pardonner un jour.
Et donc, pour peu que l'on sache ce que cela peut signifier, point n'est besoin de vous expliquer que donner de la voix fut un bien doux euphémisme pour décrire la réaction de la Bapaume. Et que, comme de bien entendu, l'affaire se corsa considérablement.


Foutresaintgeorges par les bourses farcies de Sainct Gland, patron des couillons, en voila une connerie !®**
Vous tentez d'insinuer que vous avez dans l'intention de ne pas me laisser passer ??!!
Avez vous la moindre idée des souffrances ressenties lors d'un écartèlement mené de main de maître ? Ou d'une bonne séance de questions au fer rouge infligée par un bourreau consciencieux ?
Non parce que ce que si notre suzeraine la Comtesse de Lille, cousine de votre maîtresse, apprend le traitement que vous me faites subir, je vous garantie qu'à côté de ce vous allez subir, cela vous semblera le paradis l'écartèlement et le fer rouge, Foi de Saint Just !
Z'avez pas honte en plus de faire jurer comme un charretier une femme grosse de plusieurs mois ??!!


Tout ce battage n'était qu'un ersatz de ce dont était capable notre petite artésienne, mais bon, entres gens de bonne compagnie on apprenait à se (re)tenir un minimum. Et puis, à force de gueulantes, l'on finirait bien par inévitablement attirer l'attention du flamand rose, non ?
Après tout sa joueuse n'avait-t'elle pas invité celle de Gnia à, je cite, "venir flooder chez Dotch" ?




* ["Devine qui vient dîner. Cf l'album et le morceau du même nom de Black Uhuru ainsi que le film du même titre de Spencer Kramer (1967). Dans les deux cas de figure, la réponse à la question n'est pas plaisante à entendre, c'est soit des méchants rastas à grosses dreads soit le fiancé black de la petite fille blanche chérie à ses parents... ^^]

** Tout le crédit de ce magnifique juron va à Aloysius_whace, président de la fédération des pêcheurs, et contrairement à se qu'on pourrait croire, ceux qui pêchent du poissons pas ceux qui collectionnent les pêchés...

_________________
avatar
Gnia
Invité(e)s

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guess who's coming to dinner ?*

Message  Fidèle le Mar 28 Juil - 23:29

Suivant les instructions de la Comtesse d'Armentières, le vieil homme pressa le pas pour descendre dans la cour.

Il s'attendait à voir une meute de paysans comme la dernière fois, mais il en fut tout autrement. Un petit bout de bonne femme était là, dans un état second peut être, cependant habillée noblement...

Il descendit les quelques marches et se présenta à la femme


Madame, bonjour,

Je me prénomme Fidèle, majordhome de la maison, Madame, la Duchesse de Saint Florentin m'a fait savoir qu'elle n'était pas disponible pour le moment elle est en entrevue avec sa cousine la Comtesse de Lille.


Un soldat posté juste à côté de la noble femme prit la parole

Justment c'est elle qu'elle cherche... On a ben essayé d'lui dire qu'c'était pô pôssible ben ren â faire.. Elle beugle cômme la vâche de Marcel.

Fidèle le regarda en haussant les épaules

Sombre idiot, on a t'on pas idée de traiter de la sorte, les amis de la Comtesse ainsi.

Venez madame, je vais vous conduire, jusqu'à la Comtesse de Lille. J'suis sûre que Madame, la maîtresse de maison, n'y verra aucune objection.


Fidèle conduisit la jeune femme jusqu'au bureau de la Duchesse
avatar
Fidèle
Majordome

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 28/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum