Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Aller en bas

Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Dotch le Mer 20 Juil - 0:36

La maîtresse du domaine avait invité son vassal pour qu'il la rejoigne dans son domaine. Cette demande n'était pas anodine, il devait apprendre à monter à cheval à Calyspo. La jeune femme n'avait pas de connaissance visiblement en la matière et maintenant qu'elle était noble, elle pouvait si le coeur lui en disait de participer aux joutes...

La Duchesse de Saint Florentin se rendit toujours dans son domaine dans les prairies. Elle était à pied mais accompagnée de sa Dame de Compagnie, d'un palefrenier qui tenait par les rennes un pur sang arabe du nom de Pégase. La blonde quant à elle était vêtue de sa tenue de chasse verte, et n'était pas sortie sans son faucon pour lui faire dégourdir les ailes. Posé là sur son avant-bras ganté, il guettait avec impatience le moment où la Comtesse lancerait son bras vers le ciel pour lui donner l'autorisation de s'élever vers les cieux.

La Comtesse s'arrêta à l'ombre d'un arbre.


Vous n'êtes point trop anxieuse tout de même de monter sur un cheval ? C'est simple comme bonjour, vous allez voir Aimelin va vous apprendre cela à merveille.

Dotch flata son faucon avant de reporter son attention sur sa dame de Compagnie

Vous verrez une fois que vous serez bien monter, à vous la liberté et les ballades jusqu'au coucher du soleil.. La blonde rigola et leva son bras gauche vers le ciel. Son faucon s'envola sans rechigner, elle le regarda avec admiration s'envoler vers le soleil, envieuse de ne point être à sa place.

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Cooky le Mer 20 Juil - 1:12

Nerveuse ? Elle ? Bien sûr que non ! ... Si peu... Suivant les indications de la blonde de Cassel, elle avait revêtu ses braies les plus solides, une chemise à manches longues et enfilé ses vieilles bottes. Le tout constituait une tenue de débutante acceptable bien que très loin de rivaliser avec l'élégante tenue de chasse de la maitresse des lieux. Jusque là tout était allé parfaitement bien. Elle s'était même surprise à attendre avec impatience cette initiation équestre prévue depuis quelques temps déjà.

Pourtant, au moment où le palefrenier les avait rejointes devant les écuries, tenant par la bride une monture impressionnante, elle avait sentit son courage s'envoler en fumée avec une facilité déconcertante. D'un coup d'un seul elle avait oublié toutes les raisons pour lesquelles ces leçons lui avaient parues jusque là incontournables. Depuis lors, elle prenait bien garde à laisser toujours la Duchesse entre le cheval et elle-même tandis qu'elles avaient dans la plaine. Des fois qu'il lui serait venu des idées de faire un écart et de s'approcher un peu trop d'elle, elle préférait prendre ses précautions et se tenir à distance respectable.

Tandis qu'elles marchaient et qu'elle gardait un oeil attentif sur le volatile que la blonde n'avait pas pu s'empêcher d'emmener avec elle, elle tenta de retrouver un semblant d'assurance. Ses précédentes rencontres avec les représentants de l'ordre équin n'avaient guère été couronnées de succès ce qui expliquait leur rareté et sa méfiance à leur encontre. Elle allait cependant devoir les mettre dans sa poche et oublier ses craintes si elle ne voulait pas faire perdre son temps au Sieur Aimelin et à la Duchesse.


Non non.. pas anxieuse... voyons... enfin... pas vraiment.
Ça a l'air tout simple quand on regarde ceux qui savent...


Elle tenta un sourire bravache pour appuyer ses paroles mais ne fut pas très sûre d'obtenir le mélange d'assurance et d'impatience qu'elle avait espéré lui donner.
Elle ajouta en murmurant tout bas...


C'est pas comme si la dernière fois je m'étais retrouvée par terre à mordre la poussière avant même que le cheval n'ait fait un pas...

Elle eut une pensée pleine de compassion pour Aimelin qui n'était pas encore apparu mais risquait avoir du fil à retordre avec elle. Elle se promis de se faire violence pour qu'au moins il ne regrette pas trop d'avoir accepté.

Cooky
Invité(e)s

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Aimelin le Mer 20 Juil - 17:07

Un petit courrier de son amie et Suzeraine lui avait demandé s'il serait d'accord pour apprendre à monter à cheval à Cooky. Le jeune homme avait un peu hésité n'étant pas professeur et montant un peu à l'instinct depuis son plus jeune âge, mais il s'était dit qu'en apprenant à la jeune femme ce qu'il savait, ça ne pourrait que l'aider dans sa vie de cavalière, et il avait donc accepté volontiers.

Direction le Domaine de Cassel non sans se faire plaisir avec quelques petits galops, histoire de dégourdir les jambes de l'étalon par la même occasion.
Un salut aux gardes du domaine apres s'être annoncé, même si ceux-ci le reconnaissait, puis direction les écuries où il mit pieds à terre, confiant Altaïr à un homme avec mille recommandations habituelles, avant de prendre la direction du pré indiqué et de rejoindre la Comtesse et la petite galette.

Vêtu comme à son habitude, de simples braies couleur terre et d'une chemise de lin écrue, il les chercha des yeux avant de les apercevoir auprès d'un cheval tenu par un homme.

Souriant il s'avança jusqu'à être à leurs côtés.


bonjour beaux yeux, bonjour Cooky.

Un baiser déposé sur la joue de Dotch et un petit sourire en s'inclinant vers la jeune femme, et une petite taquinerie pour toutes les deux.

mmm .. l'on m'a parlé d'une jeune femme qui doit apprendre à monter et que je dois aider de mes modestes compétences.
De laquelle de vous deux s'agit il ?

avatar
Aimelin
Invité(e)s

Nombre de messages : 19
Age : 18
Localisation : Béarn, Champagne
Date d'inscription : 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://grenierarchives.xooit.fr/portal.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Cooky le Jeu 21 Juil - 22:12

Alors qu'elle dressait mentalement la liste de toutes les bonnes raisons qu'elle avait à suivre attentivement les leçons équestres qui lui seraient dispensées, le Seigneur d'Etampes sur Marne les rejoignit. Sa première réaction fut d'étouffer de justesse un cri de panique. S'il était là... c'est qu'elle n'en avait plus pour longtemps.
Un sursaut de fierté et un coup d’œil en direction de la blonde lui permirent de reprendre ses esprits et de s'épargner une humiliation un peu trop anticipée. Tâchant de retrouver un peu de contenance, elle rendit à Aimelin son salut, profitant de l'occasion pour tenter une révérence. Les bonnes manières et les salutations, encore un domaine sur lequel elle allait devoir se pencher sans trop tarder si elle voulait ne point trop se ridiculiser en société.


Bonjorn Messire Aimelin.
Avez-vous fait bon voyage ?


Elle sourit à sa plaisanterie... Un instant, elle envisagea de désigner Dotch et de filer ensuite à l'angloise pour échapper à l'animal qui la regardait à présent d'un oeil qu'elle jugeait un peu trop rieur pour sa tranquillité. Mais c'eut été vain puisque la question du jeune seigneur n'était que de pure forme aussi répondit-elle avec tout l'enthousiasme dont elle était encore capable.

Il me semble que la Duchesse est une cavalière tout ce qu'il y a de plus émérite.
On ne pourrait en dire autant de ma petite personne qui ne sait pas même monter sur le dos d'un cheval, je le crains.
Vous allez avoir fort à faire Messire Aimelin, je vous souhaite bon courage.

Cooky
Invité(e)s

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Dotch le Lun 25 Juil - 22:31

Son rapace volait tranquillement décrivant de large cercles dans le ciel à la recherche de sa future proie. Elle reporta son regard sur sa dame de compagnie.

Allons ne soyez pas inquiète tout va bien se passer, et puis il faut bien que le métier rentre. J'ai pris quelques gamelles avant de moi même goûter à la liberté et de filer au vent sur une monture. J'ai toute confiance dans le Seigneur d'Etampes sur Marne, je suis sûre qu'il sera un bon professeur.

Plus bas elle rajouta

S'il s'avérait être un mauvais professeur, je saurais lui faire payer.

La blonde se mit à rire, elle entretenait avec son vassal une relation emplie de complicité et d'amitié. En parlant du loup, voilà qu'il arrivait à pied, la maîtresse de maison se demanda s'il comptait vraiment faire monter Calypso sur ce jeune cheval fougueux... elle resta perplexe à cette idée, ayant elle même quelques difficultés à l'appréhender et restant encore méfiante à l'égare du jeune Pégase. Elle lui sourit lorsqu'il lui déposa un baiser sur la joue et rigola à sa boutade

Mon cher vassal, quel plaisir de te voir icelieu. Cela aurait été un plaisir que de suivre quelques cours équestre, mais mon faucon se promène en ce moment et il me faut le surveiller un peu.

Elle lui montra sa main gantée à défaut de voir son rapace dans les airs. L'oiseau pour lequel avait tant d'admiration avait certainement dû s'éloigner pour chercher un lapin à attraper.

Comptes-tu faire monter Calypso sur Pégase ?

De sa main libre, la Duchesse flatta l'encolure de son plus jeune cheval.

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Aimelin le Jeu 28 Juil - 2:35

Petit sourire en voyant la jeune femme lui faire une révérence. Il ne s'habituerait jamais à ce que que des personnes qu'il connaissait, le saluent ainsi, oubliant qu'il était tout simplement Aimelin. Il répondit en souriant, jetant un regard amusé à sa Suzeraine, qui effectivement n'avait nulle leçon de monte à recevoir.

je suis heureux de vous revoir toutes les deux également

Il leva le nez vers le ciel afin d'essayer d'apercevoir le volatile de sa blonde amie, un peu rêveur en s'imaginant pouvoir aller aussi haut dans le ciel, et reposa ensuite ses mirettes grises sur ses deux vis à vis, à la question de Dotch.

Comptes-tu faire monter Calypso sur Pégase ?

Ce qu'il y avait de bien avec les femmes, c'est qu'elle vous prenaient toujours au dépourvu.

sur Pégase ? regard vers l'animal qui semblait encore un peu indiscipliné, avec un petit froncement de sourcils en s'approchant de lui. Un jeune étalon arabe de toute beauté qui serait sans nul doute une belle monture dans quelques temps.
Il posa sa main sur l'encolure et la laissa frôler doucement le cheval tandis qu'il en faisait le tour, évitant soigneusement de se faire bousculer, un oeil gardé sur les pieds.


il semble encore un peu fougueux et peut être pas conseillé pour un cavalier débutant.

Regard vers Cooky qui semblait anxieuse, et une petite réflexion tout en regardant vers les écuries d'où il venait. Il n'avait jamais donné de leçons, hormis à Quasi, lorsqu'elle avait voulu qu'il lui apprenne à monter. Il s'adressa au palefrenier qui se tenait prés de Pégase.

pourriez vous aller chercher mon étalon ? regard vers les deux femmes... il sera parfait. Il est fougueux et nerveux mais uniquement lorsque je suis dessus.

Sourire taquin pour rassurer néanmoins la jeune femme

Je pense que tu te sentiras plus à l'aise avec lui.
Je t'assure que tu n'as rien à craindre et puis je suis là.
avatar
Aimelin
Invité(e)s

Nombre de messages : 19
Age : 18
Localisation : Béarn, Champagne
Date d'inscription : 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://grenierarchives.xooit.fr/portal.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Cooky le Ven 29 Juil - 19:08

Tandis que la blonde lui contait ses premières "gamelles", elle sentit son ventre faire des bonds affolés. On eut dit Merwyn qui lui parlait de communion avec sa monture et de sensation grisante de liberté... pour seule sensation elle n'avait pourtant qu'une peur panique lovée au creux du ventre et qui s'étoffait de minute en minute malgré ses efforts pour l'ignorer.

Crispée comme elle l'était, elle ne serait de toute façon bonne qu'à faire paniquer sa monture et à se retrouver le fondement dans la poussière plus vite que jamais. Tâchant malgré tout de faire bonne figure encore quelques instants, elle rendit à Aimelin son sourire.
Sourire qui disparu définitivement aux mots "fougueux" et "nerveux", au profit d'une expression pour le coup totalement affolée.


Vous n'en auriez pas un doux et patachon ?
Vous savez, de ces chevaux de traits que l'on voit labourer les champs... ceux là ont l'air parfaitement calmes et dociles... siouplait...

Cooky
Invité(e)s

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Dotch le Dim 4 Sep - 20:10

La Comtesse rigola aux propos de son vassal, concernant ce cheval. Elle attendait avec impatience qu'il finisse de le dompter pour pouvoir aller faire de longues balades en sa compagnie.

Oui, encore un peu fougueux. Ne vous inquiétez pas vous allez monter le cheval d'Aimelin ça sera bien mieux. Je m'en voudrais si ce jeune cheval vous faisait tomber et qu'il vous arrivait quelque chose.

Elle rajouta quelques mots à l'attention de sa dame de Compagnie.

Aimelin le montra, il est plus costaud il devrait arriver à le maîtriser.

La Duchesse rigola doucement, tandis que le palefrenier revenait avec l'étalon de son vassal.

Ce n'est pas un cheval de trait mais Aimelin l'a bien dressé. Il est doux comme un agneau.

N'angoissez pas tout va bien se passer et puis l'ébouriffé veille sur vous !

_________________
avatar
Dotch
Duchesse de Saint Florentin

Nombre de messages : 840
Localisation : Saint Florentin
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://apperault-cassel.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Aimelin le Mar 6 Sep - 17:11

Un sourire à Cooky en prenant les rênes d'Altaïr.

N'ayez crain... il s'arrêta ... vouvoyer la jeune femme le mettait mal à l'aise il avait l'impression d'être avec des inconnues... nouveau sourire en regardant la future cavalière... si ça ne te gêne pas je préfère que l'on se tutoie. Tu n'es pas une inconnue et je pense que ce sera bien plus agréable.

Petit sourire à Dotch, tandis qu'il attrapait doucement la main de Cooky pour la poser sur le nez d'Altaïr qui ne broncha pas, habitué au monde autour de lui.

il est très doux. C'est un Mérens ce genre de cheval qui débarde les forêts et aide à transporter les bois. Et puis il n'est pas tres grand, moins qu'un demi trait qui laboure les champs.

Pour moi c'est le cheval idéal, il m'emène partout.
Pour être à l'aise tu dois lui parler, et surtout ne pas te laisser faire. Ce qui est essentiel quand on monte c'est de ne faire qu'un avec sa monture, de lui parler, de la remercier par quelques petites caresses sur l'encolure. Le cheval doit avoir confiance en son cavalier comme le cavalier doit avoir confiance en sa monture.


Il essayait de parler comme il le pensait, afin de la conseiller au mieux.

laisse ta main se promener sur lui.
Avec un cheval quel qu'il soit, il ne faut pas faire de geste brusque pour ne pas le surprendre.. du moins tant qu'il ne te connait pas suffisamment.
Après je te montrerai comment te hisser sur lui. Tu ne risques absolument rien je t'en donne ma parole.
. regard vers Altaïr en lui caressant la joue... et lui aussi le promets... n'est ce pas ?

Petit sourire à la jeune femme... et puis je ne lâcherai pas les rênes tant que tu ne seras pas à l'aise dessus.
avatar
Aimelin
Invité(e)s

Nombre de messages : 19
Age : 18
Localisation : Béarn, Champagne
Date d'inscription : 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://grenierarchives.xooit.fr/portal.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Cooky le Mar 6 Sep - 20:04

Tête légèrement penchée sur le côté, elle écoutait attentivement ses deux compagnons tenter de la rassurer. Dotch d'abord, qui semblait toute excitée par la perspective d'une balade à cheval. Les accompagnerait-elle pour assister à la leçon ? Se contenterait-elle de chasser un peu plus loin avec son étrange oiseau de proie ? Elle lui aurait volontiers posé la question dans l'espoir que la conversation dévie sur la Duchesse mais Aimelin prit le relais, ne lui laissant pas ce loisir.

Ses prunelles assombries par l'appréhension allèrent de l'un à l'autre, tâchant de jauger à quel point elle pouvait avoir confiance en leurs paroles. Oh, elle ne doutait pas qu'ils étaient sincères, cela se voyait dans l'animation de leurs visage lorsqu'ils parlaient de leurs compagnons équidés. Mais... il lui fallait trouver en elle le courage de risquer à nouveau une chute. Une de plus. La dernière avait davantage froissé son ego que ses muscles mais qui pouvait savoir ce que lui réserverait la prochaine ?

Sa main toujours sur le chanfrein de l'animal, elle hésitait. A voix très basse, elle marmonna par pur esprit de contradiction.


Mais, je n'angoisse pas, j'hésite juste un tout petit peu...
Ben oui, pas l'habitude moi de ces bêtes là...


Puis, relevant lentement la tête, elle se rendit compte que de toute façon elle n'avait pas le choix. Elle avait demandé ces cours, ce n'était pas pour renoncer maintenant. De quoi aurait-elle l'air ? Il fallait qu'elle se souvienne du spectacle des joutes, qu'elle se rappelle son but. La voix moqueuse de son Lieutenant résonna dans sa tête, "Alors Lieutenant Lapétoche, on a la trouille ? " Elle secoua la tête. Il allait voir qui avait la trouille...
Elle releva tout à fait la tête pour regarder Aimelin, une lueur de défi brillant pour la première fois dans ses yeux de jais. Les paroles rassurantes du jeune homme tourbillonnaient dans son esprit agité.

Je ne vous... te promets pas grand chose.
Je ne suis même pas sûre d'arriver à me hisser sur ce.. cet... le cheval.
Mais, je puis promettre d'essayer.


Sa tête oscilla lentement de bas en haut tandis que sa voix gagnait en assurance.

J'ai confiance en v.. toi.
A coeur vaillant rien d'impossible dit-on.
Il est temps de voir ce qui se cache dans le mien.


Un fin sourire étira ses lèvres tandis que sa main frôlait légèrement le haut du museau de l'animal.

De la douceur et de l'attention ?
Je vais essayer... mais il va falloir que tu coopères et que tu ne m'envoies pas rejoindre la poussière trop vite.
Si tu ne t'amuses pas à me faire peur, on devrait bien finir par s'entendre.

Cooky
Invité(e)s

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parce qu'il faut bien apprendre un jour...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum